Facebook

Teamdixhuit SP aime ça

Team 18 Team 18
Créer votre badge « J’aime »

Competition

15/09/2012

DES 24H DU MANS 2012 A DOUBLE VISAGE

LUNDI 3 SEPTEMBRE:
L'équipe arrive petit à petit sur le mythique circuit Bugatti, certains sont même arrivés la veille devant les grilles avec les camions.
Traditionnelle journée consacrée au montage de la structure, elle permet aussi à l'équipe de se retrouver après la longue coupure d'après Bol d'Or. La bonne humeur est au rendez-vous et le soleil aussi !!

MARDI 4 SEPTEMBRE:

Réveil ce matin sous la grisaille. Bouuuuuh ! Mais paraît il cela ne va pas durer. Au moins, le fait de faire cette course la première semaine de septembre a un avantage: il ne fait pas froid, 23°C sous la grisaille !!
Nos pilotes s'élancent pour une journée entière consacrée à des roulages libres et le staff a pour rôle de régler le châssis "aux petits oignons". Nous mettons donc en place des runs de 5 tours maxi et, à l'issue de chacun d'eux, nous améliorons pas à pas la machine.
Déjà un premier chrono en 1'42"14 ce matin, ça prend forme. Après une bonne matinée de travail, nous avons "tombé" le chrono en 1'41"63 et pouvons déjeuner tranquille.
L'après-midi débute et le soleil vient nous dire coucou.
La piste est cet après-midi beaucoup plus piégeuse et les chutes se multiplient, heureusement nous "passons à travers" et nous continuons à travailler sur le couple châssis-pneus. Le chrono de ce matin n'est pas amélioré. Prochains essais jeudi, car demain sera une journée consacrée aux vérifications administratives et techniques.


CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR AGRANDIR !!

MERCREDI 5 SEPTEMBRE:
Le matin fut consacré aux vérifications administratives et techniques. Ces dernières sont toujours un moment particulier car elles permettent aux uns et aux autres de jeter des premiers coups d'oeil aux améliorations extérieures des machines de la concurrence.
Cet après-midi, une agence de photographe est dans le stand pour "shooter" la belle moto rouge pour le prochain catalogue FACOM. Des photos très artistiques que l'on a hâte de découvrir.
Alain, le supporter privilégié gagnant de notre tirage au sort, est arrivé ce soir et sera intégré dès demain dans le grand bain: assistant aux pneumatiques, un rôle clé !!

JEUDI 6 SEPTEMBRE:
Le jeudi est traditionnellement une très grosse journée car se succèdent essais libres, essais qualificatifs de chaque pilote puis essais de nuit jusqu'à 22H.
Le matin voit se tenir la réunion traditionnelle entre le directeur des course et les team managers. C'est l'occasion de prendre en compte les nouveautés de règlement et les souhaits du maître des lieux pour que la course se passe bien.
A 12H30 ce sont les deux premières heures d'essais libres au cours desquelles nous peaufinons le réglage du châssis. La température de piste passe allègrement les 35°C et c'est un paramètre de plus à gérer.
Puis viennent les premiers essais qualificatifs et chaque pilote a 30 mn pour essayer de décrocher une bonne "pendule". Stéphane s'élance le premier et, au gré des changements de pneus, nous enregistrons un chrono de 1'40"939. Puis Sébastien "claque" un bon 1'40"219 et David conclue le travail du team 18 par un 1'40"591.
Avec une moyenne de 1'40"583 nous nous plaçons en 16ème position sur les 55 équipes engagées.
Place maintenant aux essais de nuit et à quelques entraînements de ravitaillement et ce sera la fin d'une longue journée.



VENDREDI 7 SEPTEMBRE:
Ce matin est le théâtre de la seconde séance d'essais qualificatifs. Juste avant notre session ont lieu des séances du championnat du monde side-car et l'un d'eux repeint la piste d'huile. Après une interruption, nos séances peuvent enfin débuter. Malheureusement, beaucoup de motos, dont la Kawasaki officielle, sont victimes de grosses chutes. La 18 "perd l'avant" sur une piste un peu sale au virage du garage vert. quel dommage car Stéphane, notre pilote n°1 était en train d'améliorer son chrono de la veille et cette chute, avec le temps nécessaire pour ramener la machine au stand, va nous contraindre à écourter sa séance d'essais qualificatifs. Son chrono de la veille n'est pas amélioré mais le principal est là, il n'est pas blessé et la machine n'a que quelques dégâts. Rien de grave donc.
C'est au tour de Sébastien de s'élancer pour sa seconde séance et au gré des changements de pneus et de l'amélioration de ses différents secteurs, il passe la symbolique barrière des 1'40" en descendant son temps en 1'39"91. Nous sommes contents de ce résultat car il vient récompenser le travail de ces derniers jours.
David conclu par sa séance d'essais en descendant également son chrono de la veille, enregistrant une pendule de 1'40"28.

Ainsi, notre moyenne des trois pilotes (temps de référence pour notre classement sur la grille de départ) descend en 1'40"381.
Nous sommes toujours 16ème sur la grille de départ (sur 55 engagés) et 11ème dans notre catégorie.
Cette journée n'est pas terminée puisqu'à 15H, la FIM (Fédération Internationale de Motocyclisme) provoque une réunion avec les teams managers afin de faire le bilan de l'année écoulée, discuter du format 2013 du championnat du monde et de toutes les modifications pouvant intervenir dans les deux prochaines saisons. Ce débat est l'occasion d'échanges de vues intéressants entre organisateurs, fédération, équipe et manufacturiers de pneus.
Enfin, c'est au tour du public de rencontrer les équipes par la visite de la pit-lane de 17H30 à 19H30.

Posters, dédicaces, photos, interviews s'enchainent et c'est toujours un moment d'intense partage avec le public. Plus spécifiquement, ce fut l'occasion pour Cyril GAUDIN, l'un de nos supporters privilégiés de pouvoir, grace à son statut, visiter l'intérieur du stand, le camion atelier, se faire dévoiler les secrets des machines, de la stratégie, de la gestion de pneus de compétitions par le team 18  à travers une visite personnalisée.
Isabelle Maillet, gérante de la société NOVA MOTO, partenaire du team 18, présentait également aux motards son airbag moto intégré dans un gilet. Etonnant ce système qui a même fait une entrée remarquée en course aux dernières 8H de Suzuka. (tous les détails sur www.nova-moto.fr)


Enfin le repas, les dernières vidanges des motos et tout le monde au dodo....avec les boules quies !! Les motards fêtards sont là dans les campings !!!

SAMEDI 8 SEPTEMBRE:
LE grand jour !!!!
Réveil matinal après nuit compliquée: le stress d'avant course + le bruit en provenance des campings tous proches ont éprouvés quelques organismes.....
Le warm-up de ce matin est une séance d'essais libres de 45mn traditionnellement utilisée pour tester a machine de course en configuration complète (gros réservoir chargé à plein, réglages de course tant pour le châssis que pour le moteur....) et sert également d'échauffement pour les pilotes.

L'attente va être longue jusqu'au départ au milieu de toutes les sollicitations presse, photos...etc. En effet, le stress monte tant que la course n'est pas partie...


15H: la tension est à son comble depuis une bonne heure et la chaleur est écrasante. Les "umbrella girl" tombent comme des mouches !! Sale temps pour les gens en combinaison: pilotes et membres des team chargé du ravitaillement (combinaison ignifugée). C'est Renaud Lavillenie, champion olympique de saut à la perche à Londres 2012, qui donne le départ des tours de chauffe.
L'abaissement du drapeau national donne ensuite le départ officiel de la course....
Et c'est parti !!

Sèb a pris un excellent départ et est calé dans le groupe des 15 machines de tête....

16H:
Nous avons déjà effectué un ravitaillement car n'ayant pas eue le temps de tester finement les niveaux de jauge à essence, nous faisons un début de course prudent, quitte à corriger ensuite. Les pilotes ont également comme conscience d'en garder un peu sous le pied car la piste est à plus de 45°C et beaucoup d'équipes partent à la faute.
Nous sommes 12èmes et 7èmes dans notre catégorie "championnat du monde".


17H:
Après avoir atteint la 11ème position, nous avons rétrogradé en 17ème position car juste au moment où nous avons effectué un ravitaillement, les safety car sont entrés en piste et nous sommes restés coincés derrière la seconde voiture. Nos adversaires se sont donc retrouvés mécaniquement derrière la 1ère voiture et donc 1/2 tour devant nous. Qu'importe, nous sommes remontés 15 et avons bien l'intention de reprendre notre bien !!.


18H:
Nous sommes remontés 12ème (6èmes de notre catégorie) et nous roulons deux à trois secondes plus vite au tour que les deux motos situées devant nous.

19H:
Ca y est, nous venons d'entrer dans le top 10 en ravissant la 9ème place à la n°50


19H30:

Incident sur la 18. Alors que nous montrons "Box" à David celui-ci prolonge son relais de 1, puis 2, puis 3 tours........et paf la panne d'essence avec 12mn de poussette...nous sommes dépités et repartons 24èmes
Après debriefing, il apparait une panne de capteur d'essence sur la machine qui a troublé le pilote avec un voyant non allumé au tableau de bord alors que le panneau de stand ordonnait de rentrer. Argh. Cela l'a troublé et au moment où il a pris la décision de faire plus confiance au panneau du stand, ce fut le tour de trop...


21H:
Nous nous battons pour remonter, pas à pas.... 22èmes à cette heure.

22H:
Retour dans le top 20....on continue...


23H:
Sommes 19èmes....le retour dans le top 10 va nécessiter de griller 5 tours à nos concurrents...dur, dur !

MINUIT:
Devinez quoi.......nous sommes.....18 !


1H:
Nous sommes calés en 17ème position, à un tour de nos amis du RAC41...

2H:
Incident sur la 18. Stéphane fait un arrêt imprévu et pour cause: le sélecteur de vitesses est cassé net. Nous passons un peu plus de 3mn à réparer dans le stand et repartons 18èmes.

3H MI-COURSE !

Après analyse du (court) relais de Stéphane, il est apparu une consommation d'essence anormalement élevée. Par sécurité, nous arrêtons Sèbastien 3 tours plus tôt, selon l'hypothèse la plus défavorable afin de vérifier. Ouf, cela ne se répète pas et la consommation de Sèb est normale, dans un relais très très bon. Par contre, la boîte devient de plus en plus dure...
Nous sommes 17ème à nouveau et chassons le 16ème...


4H:
Ca y est, nous sommes 16èmes....étape suivante....

5H:
La nuit est longue, longue, longue...... mais nous sommes 15èmes maintenant....

6H:
Brrrrrr, de 30°C au départ de la course, il ne fait maintenant plus que 13°C. Ca commence à être dur pour les organismes, vivement que le jour se lève.
Mais nous continuons à "chasser" et nous sommes 14èmes...
Un changement de bocal de frein qui fuit et ça repart...


7H:
Mais que fait ce satané soleil que nous attendons avec impatience ??? La température est tombée à 10°C et nous commençons tous à frissonner dans le stand, sensation de froid renforcée par le manque de sommeil qui est toujours prégnant à ces heures là...
Toujours 14èmes, nous essayons de rester appliqués...

8H:
Le jour commence à se lever sur Le Mans et les premiers rayons du soleil sont les bienvenus. C'est dur....il y a déjà eu 13 abandons cette nuit. Nous sommes toujours 14èmes, en embuscade.


8H30: incident: David se met à vomir au moment de prendre son relais. Nous réveillons en urgence Stéphane afin qu'il prenne le guidon moins de 4 tours après avoir été sorti de la couette !!

9H:

Nous venons de passer en 13ème position à l'instant même. David est au PC médical, nous finissons à 2 pilotes. Il va falloir tenir le choc...

9H25: INCIDENT. Lors du ravitaillement nous nous apercevons d'une fuite très inquiétante d'eau de refroidissement. Il semblerait que nous soyons en train de faire un joint de culasse, probablement du à la surchauffe du moteur que nous avons eu la veille lorsque Stéphane a été bloqué en sortie des stands du fait de l'engagement du safety car......
Lors de ce ravitaillement, nous avons du également changer une seconde fois les étriers de frein, car les plaquettes n'allaient pas aller jusqu'au bout. Opération longue qui nous a coûté deux tours..

10H:
Nous nous accrochons à notre 13ème place en espérant que la mécanique tienne....
10H25: INCIDENT A peine parti, Stéphane rerentre pour un demi-guidon qui part "se promener" à cause d'un bracelet complètement desserré. A chaque fois que nous sommes en passe de dépasser le RAC41, occupant la 12ème place, nous avons un problème technique qui nous remet à deux tours. Cela fait 6 à 8 fois que cela se produit: ils doivent avoir un ange gardien !!

11H:
Nous sommes revenus à 1 tour du RAC41, pour la enième fois !! Nous restons scotchés à cette 13ème place mais compte tenu des alertes de notre machine et du fait de devoir finir à 2 pilotes, on espère arriver à tenir ce résultat jusqu'au bout. Les 4 dernières heures vont être cruciales pour nous !!


12H:
Devant les flots d'eau qui sortent du moteur nous n'avons pas le choix: il faut absolument purger la vapeur du circuit, remettre de l'eau tempérée et la faire circuler dans l'ensemble avant de faire repartir la moto. Sans cette opération, c'est la rupture du joint de culasse assurée. C'est devant un parterre de journalistes et les caméras de la FIM-TV que nous nous lançons dans cette opération dans notre stand, spectaculaire car pouvant être dangereuse du fait des jets de vapeur. Le mécanicien en charge de l'ouverture du radiateur, a été protégé avec cagoule anti-feu, gants de sapeur-pompier, lunettes de protection et malgré cela il en ressort légèrement brûlé à une main. Mais il ne voulait pas lâcher l'affaire !! Preuve de la détermination de l'équipe à emmener cette BMW rouge au bout. Nous en profitons pour faire un gros pit-stop ravitaillement et repartons en piste. C'est David, un peu requinqué, qui reprend le guidon, soulageant ainsi les deux autres pilotes qui doublaient les relais en son absence.
La 12ème place est maintenant hors de portée mais notre objectif est maintenant de sécuriser ce que l'on a déjà chèrement gagné.

Le service communication de BMW Motorrad vient nous interviewer dans le stand pour résumer notre course: visionnez cette interview en cliquant ICI

13H:
Toujours 13èmes et la réparation semble tenir même si cela fuit encore un peu....Espérons que ça suffise pour rallier l'arrivée !! Nos amis du RAC41, en 12ème position, ne doivent pas en croire leurs yeux tellement il y a de forces "obscures" qui nous ont empêché de les passer à chaque fois où nous étions si près. Bravo à eux en tout cas d'avoir résisté si bien. C'est ça la course !


14H15:
Dernier ravitaillement. Notre "dépannage" du circuit de ravitaillement semble tenir. Nous demandons au pilote de rouler 5s moins vite au tour et de ne pas utiliser le limiteur de stand afin de ménager le moteur. Sébastien suit à la lettre les consignes car l'objectif est bien là, tout au bout: la fin de 5 ans de disette au Mans pour le team 18. En 2007, c'était la dernière fois que nous passions la ligne, et nous avions gagné l'épreuve en catégorie "superproduction". On croise les doigts....

15H:
Enfin la délivrance, le "dépannage moteur" a tenu bon, le dernier pilote avait la consigne absolue de rouler bien en deça de ses temps et de ne plus utiliser le limiteur de stand afin de préserver au mieux la mécanique. Sèbastien passe donc la ligne d'arriver en 12ème position (9ème dans notre catégorie "championnat du monde").
Bien sûr, nous avons encore dans l'esprit les 6 tours perdus sur la panne d'essence et le classement autour de la 8ème place qui aurait pu être le nôtre, mais nous aurions pu aussi tout perdre en cas de casse du joint de culasse..... Donc nous gardons à l'esprit que c'est déjà une belle performance et que l'équipe a démontré qu'elle avait le potentiel pour aller encore plus haut avec cette nouvelle machine, comme par le passé.


Nous recevons les félicitations des cadres de l'usine BMW qui ont suivi de très près cette belle bataille de la 18.
Ces 24H 2012 étaient à double visage: une frustration relative aux tours perdus en début de course et la place que l'on ne peut s'empêcher de regarder sur le haut du classement, et d'un autre côté, la démonstration d'un vrai potentiel de l'équipe pour aller encore plus haut et "revenir aux affaires"...

Les deux bons résultats du Bol et du Mans nous permettent de nous placer en 11ème position finale du championnat du monde d'endurance 2012, alors même que nous avons disputé seulement deux épreuves.


Merci à toute l'équipe, tant celle des stands que celle "restée à la maison" pour le travail de toute l'année, dans l'ombre, mais qui aide à construire la course...

Merci à nos partenaires sans qui rien ne serait possible. Merci de faire confiance à notre équipe pour porter des valeurs communes....

Merci au public et plus particulièrement à tous nos fans car sans vous, de tels évènements ne seraient pas organisés. Merci à tous ceux qui nous ont envoyés des messages de sympathie; même si parfois nous n'arrivons pas à répondre à tout le monde, sachez que vous êtes lus et que cela nous touche...

Enfin un grand merci aux "anges gardiens de l'ombre" que sont les commissaires, ces bénévoles passionnés présents sur les circuits et qui protègent nos pilotes pour que ce sport ne dérape pas...

Evenements

25/04/2017

SUIVEZ-NOUS AU QUOTIDIEN SUR LES CIRCUITS

Le team18 est engagé en Coupe du Monde d'Endurance, sur les deux plus grnades courses de 24H: le Bol d'Or et les 24H du Mans

lire la suite

06/10/2015

MAGNY COURS STK 1000 LA FINALE

La manche française marque la dernière épreuve 2015 de la Coupe du Monde FIM STK1000

lire la suite

18/09/2015

JEREZ STK 1000 2015

Après la pause estivale, le team18 retourne en Coupe du Monde Superstock, 7ème round

lire la suite

16/06/2015

MISANO ROUND 6 DE LA COUPE DU MONDE SUPERSTOCK1000

le retour du numéro 18 cette année !

lire la suite

01/06/2015

PORTIMAO ROUND 5 DE LA COUPE DU MONDE SUPERSTOCK 1000

et c'est reparti pour une nouvelle manche de la Coupe du Monde 2015....

lire la suite

22/05/2015

DONINGTON PARK STK1000

Ce week-end, le team18 dispute sa troisième course de la coupe du monde FIM STK1000 à Donington Park, grand prix de Grande-Bretagne

lire la suite

08/05/2015

IMOLA COUPE DU MONDE SUPERSTOCK

Après le crash d'Aragon, nous voici de nouveau en piste à Imola

lire la suite

26/04/2015

ARAGON: ROUND 1 COUPE DU MONDE 1000STK

premier rendez-vous de la Coupe du Monde 2015

lire la suite

02/10/2014

24H DU MANS 2014: 4 HEURES DE TROP.....

retour au Mans pour la dernière manche du championnat du monde 2014

lire la suite

26/08/2014

8H D'OSCHERSLEBEN 2014

Superbe résultat du team18 en Allemagne, jouant dans la cour des grands

lire la suite

01/05/2014

DERNIER BOL D'OR A MAGNY-COURS

Un bol d'Or au parfum très particulier

lire la suite

30/09/2013

FANTASTIQUES 24H DU MANS 2013

le team18 revient dans la cour des grands !!!

lire la suite

18/08/2013

8H D'OSCHERSLEBEN 2013, RETOUR DU TEAM18 !

Enfin nos premiers points marqués dans ce championnat 2013 !

lire la suite

24/04/2013

UN BOL D'OR AVORTE MAIS PROMETTEUR

Ce 77ème Bol d'Or nous a donné autant de satisfaction que de frustration...

lire la suite

15/09/2012

DES 24H DU MANS 2012 A DOUBLE VISAGE

Pour sa deuxième manche 2012, le team18 a démontré qu'il revenait aux affaires...

lire la suite

20/04/2012

INCROYABLE BOL D'OR 2012

Pour un retour aux affaires, nous avons "marqué les esprits"

lire la suite

21/04/2011

UN BOL D'OR 2011 PROMETTEUR MAIS FRUSTRANT

Ce Bol d'Or était placé sous le signe de la découverte totale de la BMW S1000RR TEAM18V1, une semaine folle....

lire la suite

21/11/2010

8H DE DOHA 2010, DERNIER ROUND

Ces 8H de Doha étaient pour nous la dernière possibilité d'oublier la saison difficile de cette année, il n'en sera rien.

lire la suite

20/09/2010

BOL D'OR 2010.....

Encore une belle démonstration de notre potentiel, mais encore une fois la malchance !

lire la suite

25/05/2010

ALBACETE CHRONIQUE D'UNE COURSE AVORTEE

à cause d'un concurrent "huileux", cette course fut le théâtre d'un crash monumental au troisième tour et dont nous avons malheureusement été victimes...

lire la suite

01/05/2010

24H DU MANS 2010: ENTRE REGRETS ET ESPOIR

Ces 24H du Mans auront été riches de contrastes....

lire la suite

18/11/2009

8H DE DOHA: LA COURSE DU TITRE !!

En terminant 4èmes des 8 heures de Doha 2009, nous devenons vice-champions du monde d'endurance 2009

lire la suite

24/10/2009

UN BOL D'OR HISTORIQUE !!!

Pour la première fois de l'histoire, le team18, équipe purement amateur, monte sur le podium de la plus ancienne course d'endurance du monde !!

lire la suite

11/07/2009

FABULEUX PODIUM A ALBACETE

Pour la première fois de son histoire le team 18 sapeurs-pompiers accroche le podium au classement général...

lire la suite

07/06/2009

LE TEAM 18 CONQUIERT LA 4EME PLACE DES 8 HEURES D'OSCHERSLEBEN

Après une superbe course, malheureusement écourtée par un drapeau rouge, nous terminons 4èmes de cette seconde manche de l'EWC 2009.

lire la suite

03/05/2009

DES 24H DU MANS FRUSTRANTES

Après une très dure édition des 24H 2008, le team18 avait à coeur de se racheter en terre sarhoise lors de cette édition 2009...

lire la suite

07/04/2009

DES ESSAIS PREMANS PLEINS DE PROMESSES...

la semaine dernière, le team 18 était en terre sarthoise pour ses premiers essais officiels... "good job" !

lire la suite

22/11/2008

TEAM 18, MISSION DOHA 2008 REMPLIE !

Le 8 novembre dernier, le team 18 revenait à Doha pour la deuxième année, après avoir connu la victoire en "superproduction" 2007 avec une superbe 4ème place.<br />C'est une 7ème place qui vient couronner la course 2008.

lire la suite

18/09/2008

UN 72EME BOL D'OR PAS COMME LES AUTRES...

Atypique par son plateau ultra relevé, sa météo totalement changeante et sa course sans véritable rebondissement, ce Bol d'Or a permis de démontrer que même dans ces conditions particulières le team 18 était un vrai acteur de l'endurance mondial

lire la suite

23/04/2008

DES 24H DU MANS TERRIBLES !!!!

Cette première manche du championnat du monde était pour nous l'occasion de "mettre le feu" encore une fois... nous ne pensions pas que cela allait être aussi réel !!!

lire la suite

21/11/2007

LE TEAM 18 CONFIRME AUX 8 HEURES DE DOHA !!

Après trois belles courses, le team 18 avait les dents longues pour sa première participation à une course "outre-mer". Ce fut chose faite avec une superbe 4ème place au général et la victoire en "superproduction"....

lire la suite

25/09/2007

SUPERBE BOL D'OR !

Le team 18 confirme sa démarche de plus en plus professionnelle grace à une belle 9ème place au général et une 2ème place en catégorie superproduction.<br />Victoire au challenge IGOL, sorte de tournoi entre 15 équipes...

lire la suite

11/05/2007

ALBACETE: le team 18 confirme !

6 heures nocturnes d'Albacete, seconde manche du championnat du monde, 41 équipes (un record ici) bien déterminées à en découdre et les pompiers prêts à
refaire une belle course.....

lire la suite

22/04/2007

VICTOIRE EN SUPERPRODUCTION AU MANS !!

le team 18 sapeurs-pompiers revient victorieux des 30èmes 24 heures moto du Mans en emportant la victoire en superproduction grace à une superbe 10ème place au général.

lire la suite

20/04/2007

les saisons passées !!!

dans cette rubrique, un rapide aperçu des saisons passées, à travers le palmarès du team.......

lire la suite